Étude de la biodisponibilité des antibiotiques avant et après la chirurgie bariatrique chez le patient atteint d’obésité

Antibiotiques

Le projet

Projet de recherche du Dr Blandine Rammaert, infectiologue au CHU de Poitiers, sur l’étude de la biodisponibilité des antibiotiques avant et après la chirurgie bariatrique chez le patient atteint d’obésité.

L'équipe de recherche

Le projet est porté par Dr Blandine Rammaert, infectiologue au CHU de Poitiers, et l’unité Inserm U1070 de pharmacologie des anti-infectieux du Pr William Couet.

 

Détails du projet

L’étude de la biodisponibilité des antibiotiques avant
 et après la chirurgie bariatrique chez le patient atteint d’obésité,
est née du cas d’une patiente qui avait développé une infection intra-abdominale quelques jours après une intervention chirurgicale
de réduction de l’estomac (chirurgie bariatrique). L’étude
du Dr Blandine Rammaert a pour objectif d’analyser
et de comprendre pourquoi, dans le cas de certaines infections développées après une intervention chirurgicale de réduction
de l’estomac, certains traitements antibiotiques administrés par voie orale peuvent être moins efficaces, car moins bien absorbés,
qu’un même traitement administré par voie veineuse.

Une résistance aux antibiotiques peut également apparaître. Cette étude, qui portera sur vingt patients volontaires atteints d’obésité, et dont la chirurgie bariatrique est prévue dans l’année, déterminera alors si l’antibiotique est absorbé correctement par voie orale ou mieux absorbé par voie intra-veineuse, avant et après la chirurgie. L’analyse dira également si l’absorption dépend du type de chirurgie dont le patient aura bénéficié (sleeve ou by-pass). Elle permettra ainsi d’anticiper ces problèmes d’absorption, d’optimiser et d’adapter plus largement le bon usage des antibiotiques. Dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques, le développement de l’usage des dosages sanguins pourra garantir l’efficacité des antibiotiques.

Vos dons permettront de financer les frais occasionnés par les journées d’hospitalisation supplémentaires nécessaires à l’étude. Selon ses premiers résultats, l’étude pourrait être élargie au niveau national pour compléter les recherches et permettre d’adapter et d’améliorer les prises en charge des patients.

Dr Blandine Rammaert, infectiologue au CHU de Poitiers

Blandine Rammaert est originaire de Lille, où elle a suivi un internat de pneumologie avant de rejoindre Paris pour se spécialiser en maladies infectieuses et tropicales. Elle est arrivée au CHU de Poitiers en 2015, en tant que maître de conférences universitaire-praticien hospitalier, au sein du service de maladies infectieuses et tropicales. Cette carrière hospitalo-universitaire
lui offre la possibilité d’exercer à la fois une activité clinique, de recherche et d’enseignement
en maladies infectieuses et tropicales, garantissant ainsi une transversalité entre les questions posées au lit du patient et la recherche fondamentale. En arrivant à Poitiers, elle a rapidement rejoint l’unité Inserm U1070 de pharmacologie des anti-infectieux du Pr William Couet.