Evaluation d’une technique d’imagerie innovante (OCT) pour la pose de stents coronaires

Innovation médicale et robotique

Cardiologie et maladies vasculaires

Le projet

Financement d’une technique d’imagerie innovante, OCT ou tomographie par cohérence optique, utilisée dans le cadre d’angioplasties coronaires appelées CTO (occlusions coronaires chroniques).

Le porteur de projet

Le Dr Sébastien Levesque, cardiologue au CHU de Poitiers, co-responsable de l’unité de soins intensifs cardiologiques.

 

Exemples d’analyses OCT de stents à 6 mois :
A : couverture fin et homogène des mailles du stents.
B : insuffissance de couverture avec des mailles restant à nues dans la lumière du vaisseau : aspect « crenelé ».
C : aspect OCT de resténose. La couverture endothéliale est trop importante, réduisant la lumière résiduelle.

Détails du projet

Le fonds de dotation Aliénor finance des projets de recherche et d’innovations médicales au CHU de Poitiers. L’activité du cardiologue Sébastien Levesque a été retenue par le comité scientifique pour intégrer le financement du fonds de dotation.

Co-responsable de l’unité de soins intensifs cardiologiques depuis 2012, le Dr Sébastien Levesque officie dans le service de cardiologie interventionnelle coronaire et structurale. Son projet de recherche clinique porte sur l’évaluation d’une technique d’imagerie innovante, nommée OCT, pour la pose de stents coronaires dans des situations complexes.

Dans le cadre de pathologies coronariennes, la pose de stent est parfois nécessaire. Dans ce cas précis, on parle d’angioplastie coronaire. Ce dispositif prend la forme d’un ressort métallique, maillé et tubulaire, que le cardiologue insère dans l’artère coronaire pour la maintenir ouverte. Ces procédures sont plus complexes et plus risquées lorsqu’il s’agit d’artères occluses depuis plusieurs semaines ou mois.

L’OCT ou tomographie par cohérence optique est une technique d’imagerie intracoronaire d’une extrême précision guidée par laser infrarouge. Employée à la suite d’une angioplastie, l’OCT permet une analyse fine de la position du stent avec une résolution de 10 microns. Elle met en évidence les causes de thrombose de stent quand elles surviennent et pourrait aider à les prévenir en ciblant et en corrigeant les zones de stent mal-apposées. Une malapposition de stent empêche une bonne cicatrisation de la paroi artérielle interne et peut provoquer des complications médicales (ré-infarctus, décès).

L’étude va permettre de décrire en OCT à trois mois d’une procédure de CTO, l’apposition et la ré-endothélialisation des stents. Simplement, il s’agit de comprendre l’évolution des stents suite à une CTO. Si, par exemple, une malapposition est détectée, le cardiologue pourra la corriger plus efficacement.

En tout, cent cinquante patients devraient bénéficier de l’imagerie OCT et chacun d’entre eux sera surveillé pendant un an. L’étude va durer en tout trois ans. Outre un meilleur suivi post opératoire, cette technique d’imagerie permettrait de réduire de façon significative les complications à moyen et long terme.

Dr Sébastien Levesque

Co-responsable de l’unité de soins intensifs cardiologiques du CHU de Poitiers depuis 2012, le Dr Sébastien Levesque officie dans le service de cardiologie interventionnelle coronaire et structurale. Il a effectué ses études de médecine au CHU de Tours, puis il a commencé son activité professionnelle au CHU de Clermont-Ferrand.

Découvrez le projet du Dr Sébastien Levesque présenté en 180 secondes.