Cartographier le mal de dos grâce à une application pour mieux soigner les malades

Douleur

Le projet

Élaboration d’une cartographie du mal de dos grâce à une application pour mieux soigner les malades, par le Pr Philippe Rigoard, neurochirurgien au CHU de Poitiers.

L'équipe de recherche

Le projet est porté par le Pr Philippe Rigoard, neurochirurgien au CHU de Poitiers, et son équipe du laboratoire Prismatics.

 

Détails du projet

Le mal de dos ou lombalgie est l’objet du projet de recherche du Pr Philippe Rigoard, neurochirurgien au CHU de Poitiers et de son équipe du laboratoire Prismatics. Le neurochirurgien a élaboré, avec son équipe, une application pour évaluer la douleur à l’échelle du numérique. Aujourd’hui, la douleur est communément évaluée à l’aide d’une réglette en plastique. Cette réglette ne définit pas l’étendue de la douleur, ni sa localisation et elle ne tient pas compte des facteurs psychologiques et sociaux tels que le stress et le mode de vie. De ce flou, peut résulter une errance dans le parcours de soin du patient. Pour pallier les lacunes de cette évaluation, le professeur Rigoard et son équipe d’ingénieurs ont mis au point une application : Predipain.

La première étape consiste à cibler de façon objective la douleur du patient en prenant en compte de nombreux paramètres. Sur une tablette numérique, le patient voit s’afficher un corps humain modélisé. Avec son doigt, de façon très ludique, il va dessiner sur sa silhouette, les endroits où il ressent la douleur. Différentes couleurs correspondent à des degrés de douleurs. Une intelligence artificielle est ensuite déployée au service du patient, en prenant en compte de nombreuses données d’évaluation complémentaire en rapport avec sa qualité de vie, son profit psychosociologique et son environnement. Autant d’éléments qui vont permettre au logiciel, aux médecins et aux chirurgiens de cibler le traitement qui conviendra le mieux au patient, en prenant le bon chemin au bon moment dans son parcours de soin.

Pour que le projet puisse aboutir, il a besoin de personnes qualifiées sur le terrain pour recueillir les données, d’un informaticien pour affiner l’application, d’un biostatisticien pour concevoir les algorithmes de calcul, et enfin d’une infrastructure informatique sophistiquée pour héberger les données collectées.

Le Pr Philippe Rigoard, neurochirurgien au CHU de Poitiers

Le professeur Philippe Rigoard est neurochirurgien, coordonnateur de l’unité rachis et neurostimulation au CHU de Poitiers. Passionné de dessin, il a suivi des cours de morphologie aux beaux-arts en parallèle de ses études de médecine à Paris. Avec le professeur Christophe Jayle, chirurgien cardio-thoracique, il a imaginé le laboratoire Prismatics dont les locaux se situent au sein du centre cardiovasculaire du CHU de Poitiers.

Découvrez le projet du Pr Philippe Rigoard en vidéo.