Génération de mini-reins à partir de cellules souches urinaires : un modèle innovant pour la recherche sur la transplantation d’organes

Transplantation

Le projet

Projet de recherche de Clara Steichen, chercheuse dans le domaine des biotechnologies au CHU de Poitiers, sur la génération de mini-reins à partir de cellules souches urinaires.

L'équipe de recherche

Le projet est porté par Clara Steichen, chercheuse dans le domaine des biotechnologies au CHU de Poitiers, et l’unité Inserm U1082 (ischémie reperfusion et transplantation d’organes) dirigé par le Pr Thierry Hauet.

 

Détails du projet

Alors que l’utilisation des animaux dans l’expérimentation médicale fait débat et que les alternatives telles que les modèles mathématiques sur ordinateur sont encore peu utilisées,
la chercheuse Clara Steichen tente de développer un modèle innovant pour faire progresser la recherche en matière de transplantation rénale. Son projet consiste à générer in vitro, au laboratoire, des mini-reins en utilisant la technologie des cellules souches.

De nouvelles stratégies de recherche et d’investigations thérapeutiques pourraient ainsi être réalisées sur ces « organoïdes » rénaux afin, par exemple, de trouver le meilleur moyen
de conserver les reins prélevés (en état d’ischémie) chez un donneur, puis de les réimplanter (reperfusion) dans le cadre d’une greffe.

Pour générer ces mini-organes, Clara Steichen va utiliser des échantillons d’urine dans lesquels elle va isoler des cellules d’intérêt pour les reprogrammer en cellules souches pluripotentes induites (pouvant se différencier en n’importe quelle cellule du corps humain). La chercheuse va ensuite transformer ou différencier ces dernières en cellules rénales. Tout l’enjeu de son projet est de faire en sorte que les cellules obtenues s’organisent et communiquent en trois dimensions, dans une mini-structure complexe, pour imiter au mieux un rein.

Vos dons participeront au financement d’une équipe de recherche d’excellence. En effet, le CHU de Poitiers se distingue par son unité de recherche Inserm U1082 sur la thématique de la transplantation d’organes. Vos dons permettront de financer les consommables utilisés lors du processus d’isolement, de reprogrammation et de différenciation des cellules, tels que des réactifs, mais aussi d’acquérir un microscope à fluorescence numérique pour analyser ces cellules.

Clara Steichen, chercheuse dans le domaine des biotechnologies au CHU de Poitiers

Clara Steichen a fait une école d’ingénieur en biotechnologie et un master en biotechnologie et innovations thérapeutiques à Strasbourg (Bas-Rhin), avant un doctorat consacré aux maladies hépatiques, à l’unité Inserm 972 de Villejuif (Val-de-Marne), avec pour matériel de base des cellules souches pluripotente induites. Elle part ensuite à São Paulo (Brésil) pour travailler à l’Institut du cœur, pendant deux ans, sur la différenciation de cellules souches en cellules cardiaques. Elle décroche une chaire d’accueil « jeune chercheur » en avril 2017 à l’unité Inserm U1082 (ischémie reperfusion et transplantation d’organes) dirigé par le Pr Thierry Hauet, à Poitiers.

Découvrez le projet de Clara Steichen en vidéo.