Evaluation de l’évolution de l’autonomie grâce à l’analyse de données d’utilisation de smartphone chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer (Dr Adrien Julian)

Neurologie

Contexte

La maladie d’Alzheimer est la maladie neurodégénérative la plus fréquente au monde. Elle concernerait 1 200 000 personnes en France. En 2050, ce chiffre pourrait atteindre 6,2 % de la population active. L’âge est le principal facteur de risque de cette maladie et touche environ 15 % des personnes âgées de plus de 80 ans. La première fonction cognitive touchée est la mémoire épisodique verbale responsable d’une désorientation temporo-spatiale. Avec la progression de la maladie, d’autres systèmes cognitifs sont atteints conduisant à une perte d’autonomie progressive et parfois à un taux d’hospitalisation et un risque de décès plus élevés.

Projet de recherche

En 2020, au sein du centre d’investigation clinique du CHU de Poitiers (CIC 1402), l’unité du Pr Pierre-Jean Saulnier, développe l’axe DECLAN, concernant les troubles cognitifs et particulièrement la maladie d’Alzheimer. Le Dr Adrien Julian, neurologue au centre de mémoire, de ressource et de recherche (CMRR), participe à ces travaux. Le CIC développe, en collaboration avec le laboratoire Xlim CNRS UMR 7252 de l’Université de Poitiers, une technologique innovante permettant le recueil de données d’utilisation d’un smartphone chez les patients atteints d’Alzheimer pour évaluer l’évolution de leur autonomie.

Ce projet de recherche a pour objectif d’étudier les liens entre l’évolution des données d’utilisation de smartphone en vie courante et l’évolution de l’autonomie chez des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Ces données seront recueillies anonymement de façon sécurisée grâce à un logiciel innovant, seront analysées via de l’intelligence artificielle. Cette analyse permettra de développer des marqueurs précoces de l’évolution de l’autonomie en situation de vie réelle et d’anticiper des situations au quotidien à risque. Elle proposera ensuite, une prise en charge personnalisée pour favoriser le maintien à domicile. Une centaine de patients seront inclus dans cette étude clinique avec une évaluation clinique et neuropsychologique pendant 18 mois.

Portrait

Le Dr Adrien Julian est praticien hospitalier en neurologie et au centre mémoire ressource et recherche (CMRR) du CHU de Poitiers. Il est titulaire d’une thèse d’université sur la maladie d’Alzheimer. Il est co-responsable du CMRR et dirige l’unité de neuropsychologie. Son activité de recherche principale est réalisée au sein de l’axe Declan du centre d’investigation clinique (CIC 1402) du Pr Pierre-Jean Saulnier.

Ce projet, encore jamais développé en France, apportera des bénéfices à la fois aux patients, aux aidants et à la collectivité. Cet outil permettra de favoriser le maintien à domicile le plus longtemps possible des patients atteints d’Alzheimer. Le maintien de leur autonomie leur permettra de leur apporter une meilleure qualité de vie ainsi qu’à leurs aidants.

Budget de l’étude clinique : 100 000 €