Impact de la réalité virtuelle sur la douleur du patient lors d’une revascularisation des membres inférieurs par chirurgie endovasculaire sous anesthésie locale avec sédation

Réalité virtuelle

Projet de recherche

Dans le traitement de l’artériopathie oblitérante des membres inférieures, des procédures endovasculaires peuvent être réalisées, afin de prévenir les complications ou soulager la douleur. Il s’agit un geste mini-invasif réalisé le plus souvent sous anesthésie locale avec parfois l’administration de sédatif pour soulager la douleur et diminuer l’anxiété liées à la procédure. La non-collaboration du patient lors de l’acte peut aboutir à un arrêt de la procédure avec de lourdes conséquences. L’utilisation de la réalité virtuelle permettrait de réduire la douleur lors de la revascularisation des membres inférieurs par chirurgie endovasculaire, qui serait alors une alternative à l’anesthésie et à la consommation excessive d’opioïdes.

Petit

Portrait

Amélie PETIT est infirmière diplômée d’état depuis 2009, et a obtenu un DU d’attaché de recherche clinique en 2014. Elle est en poste de perfusionniste au CHU de POITIERS depuis 2023, après avoir été infirmière au bloc opératoire en chirurgie cardiaque au CHU de POITIERS depuis 2020.

rebourgeard

Portrait

Frédérique REBOURGEARD, investigatrice coordinatrice de ce projet, est cadre de santé au bloc de chirurgie cardio vasculaire du CHU de Poitiers.

Budget du projet : 74 344 euros